La vaccination sous-cutanée en test au Kenya et au Malawi

La vaccination sous-cutanée en test au Kenya et au Malawi

Le Kenya et le Malawi, zones test pour un carnet de vaccination injecté sous la peau

Des ingénieurs américains ont mis au point un marquage et une vaccination sous-cutanés encapsulés dans des nanoparticules.

Campagne de vaccination au Kenya le 13 septembre 2019.
Campagne de vaccination au Kenya le 13 septembre 2019. BRIAN ONGORO/AFP

Des ingénieurs du Massachusetts Institute of technology (MIT) ont inventé des nanoparticules injectables sous la peau qui émettent une lumière fluorescente invisible à l’œil nu mais visible par un smartphone, et qui pourraient un jour servir à confirmer que la personne a bien été vaccinée.

Source : lemonde.fr

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *