KOUHMAN le réseau social qui veut connecter les Africains du monde entier

KOUHMAN le réseau social qui veut connecter les Africains du monde entier

Fondé par Junior Kouffé N’DJOMON, KOUHMAN a pour objectif de permettre aux Africains du monde entier de partager et de se rencontrer tout en utilisant une technologie qui correspond à leur réalité.

Junior Kouffé N ‘DJOMON, est un jeune homme âgé de 21 ans. Il est également à la tête d’une entreprise à l’avenir prometteur.

Aux origines de KOUHMAN

Selon l’entrepreneur, l’Afrique et sa diaspora à travers le monde ne sont que des consommateurs d’innovation. Ils sont dépendants de l’ingénierie importée et en retard dans la création de leur propre espace dans ce qu’il nomme la « révolution technologique ».

Connecter les Africains du monde entier

Le but de KOUHMAN est de permettre aux Africains du monde entier de se lier, de communiquer afin de construire une Communauté solide et structurée. « Nous cherchons à nous donner un espace sûr pour partager, nous rencontrer, nous révéler, défendre nos valeurs et surtout affirmer notre dignité », explique le jeune créateur.

Relire notre article : Au Mozambique, le coiffeur Cadino Chipanga développe l’économie locale et le self love au travers des locks

Prendre la parole

KOUHMAN vient du Dioula,un dialecte couramment utilisé en Côte d’Ivoire qui signifie «prendre la parole» ou simplement «parler». « Alors maintenant, nous vous encourageons à prendre la parole et à exprimer votre opinion lorsque vous vous connectez, communiquez et construisez une communauté », déclare le fondateur.

Vous l’aurez compris, l’objectif de KOUHMAN est de réunir les Africains dans le monde, de partager l’amour, les connaissances, la joie, les valeurs de l’Afrique, et enfin encourager les gens à utiliser les produits technologiques africains. « Nous devons être plus indépendants des autres continents pour mieux nous développer », affirme Junior Kouffé.

Pour en savoir plus sur KOUHMAN

Interview de Junior Kouffé par State Of African Diaspora / Pour télécharger l’application, veuillez cliquer ici.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *