Les enfants afro-américains ont une meilleure prise en charge avec un médecin issu de la même communauté

Les enfants afro-américains ont une meilleure prise en charge avec un médecin issu de la même communauté

Selon une étude scientifique américaine relayée par nos confrères de Cnews on apprend qu’il existerait une concordance entre le traitement des patients et leur médecin en raison de la couleur de peau.

«Dans cette étude publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, les chercheurs de l’Université George Mason de Virginie ont passé en revue 1,8 million de certificats de naissance de bébés nés en Floride entre 1992 et 2015.

Et ils ont constaté que les bébés noirs avaient trois fois plus de chances de mourir à l’hôpital lorsqu’ils étaient pris en charge par des médecins blancs, que les bébés blancs soignés par des médecins également blancs.

Relire notre article : KOUHMAN le réseau social qui veut connecter les Africains du monde entier

Surtout, lorsqu’ils étaient pris en charge par des médecins noirs, la disparité existant avec les bébés blancs était divisée par deux, c’est-à-dire que les bébés noirs pris en charge par des médecins blancs n’avaient “que“ 1,5 fois plus de chances de mourir à l’hôpital que les bébés blancs avec des médecins blancs.

Pour les bébés blancs en revanche, aucune différence en termes de chances de survie n’a été trouvée, quelle que soit la couleur de peau de leur médecin

Tribe Midwifery une résultante et une solution au problème

Tribe Midwifery a pour objectif de permettre aux femmes « d’accoucher dans un environnement sûr et favorable » et de les accompagner tout au long de cette expérience de naissance et même au-delà. L’organisme a été fondé par Debbie Allen en raison des difficultés qu’elle a rencontrées lors de son premier accouchement.

Sur le site, de la structure figure un rapport du département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis qui conforte l’étude :
– Environ un bébé afro-américain sur sept naît trop tôt ou trop petit.  
– Les bébés afro-américains sont plus de deux fois plus susceptibles que les bébés blancs de mourir avant leur premier anniversaire. 
– Les femmes afro-américaines sont beaucoup plus susceptibles que les femmes blanches de mourir de complications liées à la grossesse.

« Quelque chose ne va pas avec ces statistiques et notre mission est d’offrir des soins prénatals respectueux et de contribuer à réduire ces disparités. Nous nous engageons à informer chaque femme enceinte, et pas seulement celles qui ont accès à des soins de qualité supérieure, des statistiques de naissance et des choix qui leur permettront d’obtenir le meilleur résultat possible« , explique Debbie Allen.

L’ étude de la National Academy amène un nouvel angle dans la polémique suscitée par les listes de médecins noirs qui circulait sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Ainsi, on peut se demander si la problématique américaine concorde avec la réalité française.

Cliquez ici pour lire la suite de l’article de Cnews.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *