Avez-vous entendu parler de la traversée périlleuse des migrants au départ du Brésil vers les États-Unis ?

Avez-vous entendu parler de la traversée périlleuse des migrants au départ du Brésil vers les États-Unis ?

Ce mouvement migratoire trouve son origine au Brésil. Ce pays a octroyé massivement des visas humanitaires suite au tremblement de terre en Haïti, en 2010. Ces migrants ont trouvé du travail avant la Coupe du monde de football et les Jeux Olympiques, et un certain nombre de citoyens de pays africains ont eux aussi bénéficié de l’ouverture du Brésil.

Lire l’article : « Partir ? » film documentaire de Mary-Noël Niba

Mais quand le travail a commencé à manquer, ils ont repris leur voyage, à pied ou en bus, à travers l’Amérique du Sud et l’Amérique centrale. Beaucoup d’entre eux sont actuellement bloqués au Costa Rica, car le Nicaragua refuse de les laisser passer, contrairement au Mexique, qui les laisse traverser. Selon les États-Unis, 40 000 Haïtiens sont encore en route, quelque part entre le Brésil et le Mexique.

En pleine jungle

Qu’ils fuient la guerre, la persécution, la pauvreté, les migrants et les réfugiés du monde entier se retrouvent régulièrement en grand danger. Le sentier migratoire le plus dangereux de tous est peut-être le Darien Gap, un tronçon sauvage et sans loi à cheval entre la Colombie et le Panama. Avant la pandémie, l’envoyée spéciale Nadja Drost et le vidéaste Bruno Federico ont rapporté de ce chemin périlleux.

Sources 

En direct du monde. La route des migrants haïtiens vers les États-Unis passe par Tijuana, au Mexique.

À Tijuana, les migrants haïtiens cherchent un refuge entre deux frontières

La rédaction

2 thoughts on “Avez-vous entendu parler de la traversée périlleuse des migrants au départ du Brésil vers les États-Unis ?

  1. wahooo merci pour l`article tres edifiant… comme toujours nos pays ne regarde pas leur population ni ne les prend en charge sinon les traites diplomatique devrai resoudre ce probleme en un temps reccord mais j`ose croire que ce article ouvrira les yeux pour venir en aide aux freres.

    ON EST MIEUX QUE CHEZ SOIS QUAND ON CONNAIS LA VALEUR A ACCORDER A NOTRE MAISON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *