Mbikudi une marque engagée qui veut du bien à vos cheveux

Mbikudi une marque engagée qui veut du bien à vos cheveux

Fondée par Hermine Mbiku Kinkela, Mbikudi est une entreprise sociale créée pour fabriquer des produits naturels pour les cheveux et la peau. L’enseigne offre des ateliers d’estime de soi et des compétences aux femmes et aux enfants issus de minorités ethniques et de milieux à faible revenu

Leur mission, offrir des produits cosmétiques naturels respectueux de l’environnement afin d’aider les femmes à se sentir confiantes et naturellement puissantes. Les produits sont bio fabriqués à la main au Royaume-Uni. « Mbikudi est une femme qui est une mère, une soignante et également un pilier de sa communauté. Elle représente un esprit de protection et d’innovation. Notre objectif : autonomiser les femmes. »

Lire l’article : L’industrie du cheveu afro représentait 19 milliards de dollars en 2014

L’histoire

Hermine Mbiku Kinkela a créé Mbikudi Ltd pour mettre en valeur la beauté naturelle avec des produits biologiques, comme la nature l’a voulu. Les produits ne sont pas dilués pour vous garantir tous les avantages d’un procédé sain de qualité et ne contiennent pas d’eau, de conservateurs, de parfum artificiel, de paraben, de silicones, d’huiles minérales, de pétrole ou tout autre produit chimique dur. Hermine Mbiku est une défenseure très active de l’éducation des femmes, de la confiance en soi et de l’autonomisation.

« Ce qui m’a poussé à créer cette marque est lié à mon 21e anniversaire. Lors de celui-ci, mes cheveux ont pris feu en raison des produits à base de silicones et de pétrole que j’utilisais. J’ai décidé par la suite de combiner mon amour de la nature et ma passion pour le changement social pour rendre les femmes naturellement puissantes. »

Lire l’article : 4 coiffeurs démontrent l’importance culturelle et sociale de cette profession pour les Africains

Campagnes santé et bien-être

Mbikudi se propose de fournir des informations pour aider les parents dans leur choix cosmétique. Des recherches récentes ont montré la nocivité des produits chimiques présents dans les défrisants. Ces études établissent également la manière dont ils affectent négativement la santé globale des adultes et des enfants. Pour vous impliquer envoyez un email à mbikudi@gmail.com, en les suivant sur Facebook et en soutenant la campagne Twitter : #norelaxerchildrights ou #norelaxerisachildright.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *