TORK, la Côte d’Ivoire innove dans la lutte contre le covid-19

TORK, la Côte d’Ivoire innove dans la lutte contre le covid-19

En octobre 2020, TORK a été présenté comme le premier robot terrestre, 100 % ivoirien. C’est la première version d’un prototype mécanique entièrement conceptualisé et fabriqué par JOOL Africa une filiale de Wefly Agri.

Le contexte sanitaire a imposé à cette création mobile sa première MISSION : lutter contre le covid 19 en désinfectant les rues et en sensibilisant les populations.

TORK, une réponse intelligente

La machine est capable de pulvériser des substances sur un rayon de 1 min 50 s grâce à ses 6 buses. TORK a également pour objectif de sensibiliser les populations en véhiculant des informations. Pour cela, il utilise un haut-parleur intégré d’une portée de 100 m et d’une sirène de police pour capter l’attention. Le robot peut se déplacer sur tous types de terrains. Il est en mesure d’œuvrer à sa mission sur l’ensemble de la Côte d’Ivoire, car il dispose de roues motrices capables de supporter 100 kg chacune.

L’engin a été créé pour répondre à la pandémie que le monde subit en ce moment. Mais il peut être adapté à d’autres secteurs.

Comment est née Wefly Agri ?

« Il y a 3 ans et demi, WEFLY a vu le jour au fond de mon jardin. Tout est parti d’une expérience personnelle. En effet, mon père qui possède une plantation à l’intérieur du pays perdait énormément d’argent, victime d’abus de confiance.

La raison était qu’il n’avait pas le temps d’y aller régulièrement et les employés en profitaient. J’ai pris le temps de constituer une équipe extraordinaire et ensemble nous avons développé une solution que je qualifierai de révolutionnaire.

Cette solution permet aujourd’hui à mon père, et à toutes les personnes qui vivaient les mêmes défis, sans se déplacer et dans le confort de leurs maisons de suivre l’évolution de leur plantation et d’optimiser leur gestion. Nous avons combiné 3 choses : la fiabilité et la précision des drones qui nous permettent de collecter des données, la rapidité et l’agilité de notre logiciel de traitement de données et l’expertise d’une équipe d’agronomes pour la mise en application des recommandations. L’Afrique a un potentiel énorme et il est de notre devoir d’activer ce potentiel. » Joseph-Olivier BILEY responsable de Wefly

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *