Solarpak, un éclairage nécessaire pour l’apprentissage des écoliers africains

Solarpak, un éclairage nécessaire pour l’apprentissage des écoliers africains

L’entreprise ivoirienne Solarpak propose des sacs à dos équipés d’un panneau photovoltaïque relié à une lampe, permettant aux écoliers d’étudier chez eux, une fois la nuit tombée depuis 2016.

Solarpak est un acteur qui se bat contre les inégalités et veut permettre à tous les écoliers d’étudier, y compris lorsqu’ils n’ont plus d’électricité dans leur domicile. Le projet se matérialise par un sac à dos qui fournit de la lumière à l’écolier pendant environ quatre heures, grâce à l’énergie emmagasinée suite à l’exposition du sac au soleil. La start-up a pour ambition de soutenir l’éducation en Afrique, et redonner de l’espoir aux enfants en leur permettant d’étudier en toutes circonstances.

Une idée lumineuse

L’objectif de ce cartable est de « pouvoir aider nos frères qui sont dans les zones non électrifiées, aider les enfants une fois rentrés de l’école de pouvoir apprendre ou faire les devoirs » explique Evariste Akoumian cofondateur du concept. « Ces enfants qui sont dans ces zones ont du mal à apprendre avec seulement une lampe-tempête », a regretté l’inventeur qui confie que « les recherches ont duré deux ans ».

Lire l’article : TORK, la Côte d’Ivoire innove dans la lutte contre le covid-19

Solarpak, un produit fiable

Quant à la qualité du produit et la sécurité, l’inventeur rassure que son équipe regorge « de techniciens, de physiciens qui étudient tout ce qui est technique, la capacité, l’intensité des plaquettes solaires, on a eu assez de tests. Pas de soucis au niveau de la sécurité ».

Faciliter l’apprentissage

« Notre combat, ce n’est pas de vendre ce sac à la population. Nous sommes une entreprise militante. Nous ne sommes pas là pour le profit », précise M. Akoumian qui en appelle au soutien des ONG, des fondations, des institutions afin qu’ils l’accompagnent « en acquérant les sacs et les distribuant ». Par ailleurs, il rappelle que ce sont 500 cartables qui ont déjà été distribués gratuitement. Le cartable solaire apparait comme une solution sur le continent africain où l’on estime à 650 millions le nombre de personnes sans électricité.

Source : news.abidjan.net

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *